RELATION FAMILLE ou COUPLE

C’est au sein de notre famille que nous nous sommes construits et dans le couple que nous voudrions nous épanouir :

Dans la vie familiale ou de couple , il y a des points positifs et des points négatifs qui mériteraient d’être dépassés. En se libérant de certaines souffrances, nous pourrions mieux nous épanouir et profiter pleinement de l’instant présent.

Les générations précédentes ont souvent pensé que les problèmes disparaissaient avec le temps et qu’il valait mieux ne plus en parler. Malheureusement un conflit non résolu, une crise familiale, des difficultés dans le couple, un traumatisme non dépassé peuvent altérer fortement la qualité de vie.

Il est essentiel de dépasser ses difficultés pour préserver son équilibre et avoir de bonnes relations. C’est ce travail que je vous propose de réaliser.

En voici quelques exemples.

L’image du couple fait souvent rêver. Mais partager sa vie avec un compagnon est plus difficile qu’on l’imaginait.

En couple nous instaurons une dynamique et chacun comble plus ou moins les besoins de l’autre.
Mais rien n’y est figé et parfois certains évènements extérieurs ou des changements intérieurs peuvent casser l’équilibre.
Parfois on néglige les blessures et les difficultés. Cela peut perturber la relation et cela faire du mal.
Autre situation, l’un des partenaires a envie que les choses changent mais l’autre ne le comprend pas; Des conflits s’installent. Le couple peut traverser une crise avec des bouleversements  qui peuvent remettre en question la relation.
Ceci-dit il est tout à fait possible de transformer la situation et de rebondir pour effectuer les changements bénéfiques.
Pour ce faire, il pourrait être intéressant de comprendre ce qui a déclenché la crise et prendre le temps de réfléchir la situation.
Le bien-être du couple passant par le bien-être de chacun le fait de se reconnecter à soi est essentiel. Je vous invite à prendre conscience de vos émotions, de vos réactions et de vos mécanismes. Et je vous propose de vous projeter dans les solutions possibles dans l’intérêt d’améliorer la communication dans le couple et la circulation des énergies. Peut-être pourriez-vous mieux vous ouvrir ou vous rouvrir à l’autre avec ce que vous êtes chacun.

Mon conjoint est malade et dépendant de moi.

Votre place auprès de votre conjoint n’est plus la même. S’occuper de votre compagne ou compagnon vous oblige à changer votre façon de vivre en devenant auxiliaire de vie, soignant ou tuteur. Non seulement il va falloir vous adapter à des tâches nouvelles, mais aussi supporter les émotions et les sentiments douloureux de votre conjoint. .Finalement cette situation est compliquée aussi bien pour l’accompagnant que pour la personne dépendante et cela peut générer des conflits sur le plan émotionnel qui parfois déstabilisent.

Il est impératif de prendre du temps pour intégrer tous ces changements et pour faire face à ces bouleversements vous aurez certainement besoin de soutien.

La séparation

Le couple est là pour permettre à chacun de grandir mais parfois les directions, les attentes de chacun ne s’accordent plus. Parfois le couple a vécu trop d’épreuve.
La rupture est envisagée. Se poser la question de comment se reconstruire? Et que faire pour que les enfants ou soi-même, n’en souffriez pas trop?
La séparation va permettre de mettre en place les changements souhaités mais ne résoudra pas tous les problèmes du couple. Parfois même longtemps après la rupture les conflits perdurent.
Il pourrait être intéressant que malgré les désaccords et les différences la relation s’améliore. Pour que chacun s’y retrouve mieux et que cela permette plus de bonheur pour l’un et l’autre.
Il sera alors important de vérifier si on le fait pour les bonnes raisons. Et réfléchir à comment reconstruire une nouvelle dynamique ou chacun se désengage librement du couple tout en maintenant des rapports respectueux.
Les pré-requis
• Avoir envie d’installer une communication saine.
• Vouloir prendre du recul.
• S’accorder un temps de réflexion.
• Réapprendre à se respecter, à respecter, à être respecté.
• Se remettre en question.

Ma famille traverse une crise

Secret de famille révélé, deuil, séparation, conflit, changement de vie.

La crise est un évènement brutal qui déstabilise un équilibre de vie et provoque des sentiments douloureux : peur, tristesse colère.

Parfois les liens familiaux et les modes de communication sont « bons », chacun trouve le soutien dont il a besoin et cette épreuve de la vie peut être surmontée malgré ses difficultés.

Mais dans certains contextes familiaux, une crise peut rappeler des souvenirs douloureux et faire ressortir des comportements néfastes.

Je vous invite à dépasser un probable sentiment de fatalité pour vous laisser la possibilité de vous libérer de dynamiques familiales négatives. Vous aurez besoins d’aller rechercher les origines de certains comportements non-constructifs, pour ensuite vous projeter dans une nouvelle définition de la famille « désirée ». La dernière étape sera de mettre en place des actions appropriées pour reconstruire des relations familiale plus bénéfiques.

Mon histoire de famille est lourde à porter

 

Nous avons tous en nous « des mémoires familiales Trans générationnelles ». C’est-à-dire que nous portons certains souvenirs de nos parents, grands-parents ou autres ancêtres, en nous ; et cela peut nous empêcher d’avancer.  

Vous ressentez le besoin de mieux comprendre votre histoire familiales, car elles vous parasitent, vous pouvez avoir besoin d’être accompagné.

Il vous faudra interroger votre entourage tout en sachant ce qu’il vous faut aller chercher. La découverte de certains évènements traumatiques ne devra pas vous ancrer dans un sentiment de fatalisme. Bien au contraire l’objectif sera de vous libérer de liens toxiques pour en recréer d’autres plus constructif.

Mes parents vieillissent et ils ont besoin de moi.

Voir ses parents vieillir ce n’est pas facile. Combler toutes leurs demandes, répondre à leur souffrance mérite un certain savoir-faire. Parfois il faut poser certaines limites, demander de l’aide ou lâcher prise.

Certaines personnes se sentent très reconnaissants vis à vis de leurs parents qui se sont occupés d’eux quand ils étaient petits. On peut avoir envie d’être là, à leur tour ceux qui nous ont protégés, aimé quand nous étions petits.

D’autres ont manqué d’amour et c’est difficile pour eux de donner quelque chose que l’on n’a pas reçu. A cela peut se rajouter la culpabilité.

Quoiqu’il en soit, trouver le bon équilibre est un travail compliqué à réaliser.

C’est important de prendre du recul, de rester vigilant pour soi. Bon nombre de personnes qui s’occupent d’un proche s’épuisent sans s’en rendre compte et mettent en jeu leur santé.

Prendre soin de l’autre passe avant tout par prendre soin de soi. 

EMILIE DAUPHIN 33

1/ LA MÉTHODE : Il s’agit de suivre plusieurs séances seul ou en couple. Leur nombre, durée et fréquence dépendent de vos besoins et varient de 4 à 12 séances de 1h à 1h30.

Vous aurez l’opportunité d’exprimer pleinement vos difficultés, vos problèmes et vos souffrances pour ensuite redonner du sens à votre vie et vous fixer des buts à atteindre qui vous satisferont pleinement.

L’autonomie, la bienveillance, l’authenticité, la neutralité et le professionnalisme sont les règles essentielles de ma pratique

2/ LE DÉROULÉ : Une première prise de contact téléphonique d’une durée de 30 à 45 min.
Je vous apporterai des précisions sur l’accompagnement que je propose, je répondrai à vos questions et nous ferons connaissances.
Ce premier entretien est gratuit. Pour toute demande de renseignements, contactez moi.

Ensuite nous débuterons le processus à proprement dit. Il peut se faire à votre domicile, par téléphone ou dans un bureau.
Tarifs de 45 à 55€ de l’heure. Les adhérents de mes partenaires bénéficient de tarifs préférentiels.